Sie sind hier

Figures de l’herméneutique

Mise au service d’une raison critique en quête d’intelligibilité, l’herméneutique reconstruit un « vouloir dire » individuel, une « intention de signifier » dont elle doit faire l’hypothèse. À ce titre, elle est une méthode d’élucidation et d’établissement d’un tel sens où se manifeste l’individuel.
Moment complémentaire de l’herméneutique, la critique, qui cherche à déployer les limites et les potentialités des demandes de sens dans un discours, correspond au questionnement sur la cohérence interne au sens reconstruit. On ne peut comprendre le sens d’un discours que s’il est correctement établi dans son identité ; de même qu’à l’inverse, on ne peut saisir son identité qu’à la lumière de son sens. Ainsi, la critique est immanente à la reconstruction herméneutique, elle surgit de la compréhension elle-même comme interrogation sur la réussite du projet de sens d’un discours.
Établir et apprécier le rôle d’une critique immanente à la reconstruction du sens, dont les fondements toujours actuels se trouvent déjà dans la Dialectique de Schleiermacher, sera notre objectif principal.

Organisateur :

Heinz
Wismann

Période

2007 to 2009

Etablissement

École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Etablissement partenaire

Université Charles-de-Gaulle-Lille III