Sie sind hier

Le libéralisme politique et ses critiques~: les formes contemporaines du «~républicanisme~» (France, Allemagne, monde anglo-saxon)

Le programme entend opérer un triple croisement des débats actuels sur les limites du libéralisme politique et le renouveau critique de diverses traditions républicaines (au sens non exclusivement français du terme) : 1) croisement dans la longue durée (XVIIe-XXIe siècles) des répertoires conceptuels mobilisés ad hoc par les théoriciens du politique et une grande diversité d'acteurs soucieux de justifier leurs positionnements par de «~bonnes raisons~» dès lors qu'il s'est agi pour eux de penser, depuis l'Angleterre du XVIIe siècle, l'articulation entre «~liberté négative~» et «~liberté positive~» ; 2) croisement dans l'espace (France, Allemagne, monde anglo-saxon) des expériences et des définitions contemporaines concurrentes du «~républicanisme~» (Pocock, Skinner, Habermas, Pettit, Spitz, etc.) versus libéralisme procédural des droits ; 3) croisement enfin à propos de nouveaux objets politiques contemporains (droits culturels, reconnaissance, justice sociale, pérennité de l'État-nation, etc.) de différentes approches disciplinaires du politique (approches empiriques et normatives) dans le but d'explorer ce que pourrait être aujourd'hui une «~philosophie politique appliquée~» (A. Renaut). Le projet se clôt sur deux journées d’étude en 2008-2009.

Organisateur :

Alexandre
Escudier

Période

2006 to 2008

Etablissement

École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Etablissement partenaire

CNRS