Sie sind hier

Littérature allemande XXe et XXIe siècles : mémoire et interculturalité

Le séminaire portera sur la place et la construction de la mémoire dans la prose narrative de langue allemande des dernières décennies. Ce premier séminaire (dans un cycle de deux ou trois ans) s’intéressera à la manière dont des auteurs de langue allemande, dont plusieurs n’ont pas l’allemand pour langue maternelle, font surgir sinon des mémoires concurrentielles à un récit historique dominant, du moins des mémoires autres, minoritaires. Œuvres d’écrivains appartenant à la génération des petits enfants, de tels ouvrages ressortissent de ce que Marianne Hirsch a nommé « postmémoire » (voir https://www.postmemory.net/), qui désigne la reconstitution par une génération ultérieure (avec l’action conjointe du témoignage, de la recherche, de l’imagination et de l’art) d’une mémoire traumatique (personnelle ou collective) dans un espace transculturel et transnational.

Après une contextualisation historique et géographique et la présentation de la recherche internationale menée sur ce point, le séminaire analysera des cas particuliers : textes narratifs (intégraux ou par extraits) représentant, par le moyen de témoignages directs ou non, la mémoire de traumatismes liés à l’histoire du XXe siècle en Europe, par exemple de Josef Winkler (Die Verschleppung), Maja Haderlap (Engel des Vergessens), Katja Petrowskaja (Vielleicht Esther), Natascha Wodin (Sie kam aus Mariupol), Ulrike Draesner (Sieben Sprünge vom Rande der Welt), Ilma Rakusa (Mehr Meer), Anna Katharina Hahn (Kürzere Tage ; Das Kleid meiner Mutter), etc..

Le séminaire sera validé par une participation active et la rédaction d’un essai sur un sujet ou un texte à préciser au cours du semestre.

Langue du séminaire : français ; textes au programme : en allemand

 

Informations pratiques

Jour : jeudi 10 h-13h

Dates : 10 et 24 octobre; 14 et 28 novembre; 12 décembre; un seul séminaire aura lieu en mars 2020 en présence de l'autrice en résidence ; la date en sera fixée ultérieurement en concertation avec les étudiants.

Les deux dernières séances auront lieu en mars 2020 durant la résidence et avec la participation de l’écrivaine Anna Katharina Hahn.

 

Contact

Bernard Banoun

 

Bibliographie

Assmann, Aleida, Erinnerungsräume: Formen und Wandlungen des kulturellen Gedächtnisses, Munich, Beck, 1999.

Erll, Astrid, Kollektives Gedächtnis und Erinnerungskulturen. Eine Einführung, Stuttgart, Metzler, 32017.

HirschI, Marianne, The Generation of Postmemory: Writing and Visual Culture After the Holocaust, New York, Columbia University Press, 2012.

Rothberg, Michael, Mémoire multidirectionnelle. Repenser l’Holocauste à l’aune de la décolonisation, trad. Luba Jurgenson, Paris, Petra, 2018. 

 

 

Ort

Paris

Datum

10/10/2019

Mitgliedseinrichtungen des CIERA

Mit Unterstützung von

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données