Les études animales sont-elles bonnes à penser ? (Ré)inventer les sciences, (re)penser la relation homme/animal | CIERA
Startseite

Sie sind hier

Les études animales sont-elles bonnes à penser ? (Ré)inventer les sciences, (re)penser la relation homme/animal



Nous partons du constat qu’il existe un « tournant animal(iste) » dans l’histoire des sciences et des savoirs. Depuis déjà quelques décennies, la « question animale » est tellement structurante qu’elle reconfigure les disciplines elles-mêmes : de la philosophie émerge la philosophie animale, de l’histoire l’« histoire animale », de la sociologie la « sociologie avec ou pour les animaux », des études littéraires les études animales littéraires, de l’éthique l’« éthique animale », du droit le « droit animal » ; les études postcoloniales et les études visuelles s’intéressent de plus en plus à l’animal ; la théologie s’ouvre à l’écothéologie et à une théologie de la création qui se penche plus volontiers sur la place de l’animal, etc. Ce colloque se propose d’étudier les décentrements épistémologiques parfois rendus nécessaires par ces nouvelles postures faisant une place aux animaux, ainsi que l’ouverture inter- et transdisciplinaire qu’elles présupposent (vers l’éthologie, la zoologie, la primatologie, la morale, la politique par exemple) et les hybridations disciplinaires auxquelles elles donnent lieu (ethnozoologie, zoosémiotique, zoopoétique, anthropozoologie, éthologie philosophique…). Notre questionnement portera également sur les résistances au sein de certaines disciplines et sur les raisons de ces résistances. Celles-ci révèlent d’autres enjeux, autant religieux et idéologiques que politiques et économiques, notamment liés à l’industrie (pharmaceutique, alimentaire, du luxe…). Dans la recherche fondamentale, évoquons notamment les réticences de certaines disciplines (chimie, biologie et médecine, notamment médecine vétérinaire…) à abandonner l’expérimentation sur l’animal, ou bien, pour ce qui est de la théologie et des sciences religieuses, le poids de certains impératifs doctrinaux issus des textes fondamentaux, des traditions ou des cultures religieuses. Une attention particulière sera accordée aux réflexions menées en France et en Allemagne. On s’attachera à interroger l’émergence des reconfigurations disciplinaires et la dynamique de recherche sur ces questions dans les deux pays afin de dégager leurs différences ou similarités.

Inscription : https://goo.gl/forms/nyGRWNnqEqCuinHn1

Programme 

Les invités indiqués ci-dessous ont déjà confirmé leur participation.

Les étudiants en Ethique animale de l'Université de Strasbourg présenteront également un poster.

Mercredi 08 Novembre 

- 13:00-13:30: Accueil des participants

- 13:30-13:40: Mot de bienvenue de Mme Maillard, Directrice de la MISHA, Mme Bandry, Doyenne de la Faculté des Langues

- 13:40-14:00: Introduction des organisatrices : Aurélie Choné et Catherine Repussard, Université de Strasbourg

Session 1. Histoire des sciences, biographies animales, modération: Isabel Irribaren et Catherine Répussard

- 14:00-14:20 Pierre Serna, professeur d’histoire moderne à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Institut d’histoire de la Révolution française, "Quelle: place pour les animaux dans les SHS sans parler à leur place ?"

- 14:20-14:40 Pierre Jouventin, ancien directeur de recherche CNRS, "La face cachée de Darwin" 

- 14.40-15.00 Stéphanie Dupouy, maître de conférences en philosophie à l'Université de Strasbourg, "Les émotions chez Darwin"

- 15.00-15.20 Discussion

- 15.20-16.00 Pause-café

- 16:00-16:20 Eric Baratay,  professeur d'Histoire à l'Université Jean-Moulin de Lyon, spécialiste de l’histoire de l’animal, "Penser les individus"

- 16.20-16.40 Marion Thomas, maître de conférences en histoire des sciences à l'Université de Strasbourg, "Ecrire une histoire des sciences du point de vue de l’animal. Essai de biographies de Rose, Akhal et Nicole, singes de l’Institut Pasteur de Guinée à l’époque coloniale"

- 16:40:17.00 : Catherine Repussard, Maître de conférences à l'Université de Strasbourg, « Can the animal speak ? » Des théories postcoloniales aux études animales. Implications biopolitiques.

- 17:00-17:20 : Discussion

- 17:30-18:30 : Session Poster

Jeudi 09 Novembre 

Session 2 : Droit, éthique, politique, modération: Aurélie Choné et Marie Pelé

- 9:30:9.50 Enrique Utria, doctorant en philosophie à l'Université de Rouen, "L’abolitionnisme en éthique animale : au confluent de la théorie de l’évolution, de la nutrition, du droit et de la politique"

- 9:50-10:10 Corine Pelluchon, professeure de Philosophie à l’Université Paris-Est Marne-La-Vallée, "Politiser la cause animale: repères théoriques et perspectives pratiques"

- 10:10-10:30 Jean-Pierre Marguénaud, professeur agrégé de droit privé et de sciences criminelles à l’université de Limoges, "Le droit animalier à la conquête de son autonomie"

- 10:30-10:50 : Discussion

- 10:50-11:10: Pause

- 11:10-11:30 Georges Chapouthier, directeur de recherche émérite au CNRS, membre du conseil d'administration de la LFDA, "La Recherche animale : de l’animal-objet à l’animal sensible"

- 11:30-11:50 Cédric Sueur, maître de conférences à l'Université de Strasbourg, membre du conseil scientifique de la LFDA, membre de la commission nationale à l'expérimentation animale, "L’anthropomorphisme, entre le bien fondé et la dérive risquée"

- 11:50-12:10 : Discussion

Session 3 Ethologie, zoosémiotique, modération: Cédric Sueur

- 14:00-14:20 Astrid Guillaume, sémioticienne, maître de conférences à l'Université Paris Sorbonne, membre du conseil scientifique de la LFDA, "Humanimalisme et lexicologie : les mots de la souffrance animale"

- 14:20-14:40 Carlos Pereira, maître de conférences à Paris III Sorbonne Nouvelle, "Les structures élémentaires de la communication interspécifique Humains/Non-Humains : Le cas particulier d’une interaction homme/cheval – le travail en « liberté » circassien"

- 14:40-15:00 Marie Pelé, chercheuse en éthologie et primatologie, fondatrice et directrice d'Ethobiosciences, co-responsable de l'enseignement en Ethique animale de l'Université de Strasbourg, "La primatologie : un tremplin formidable pour les études animales"

- 15:00-15:20 Discussion

- 15:20-17:00 session posters

Vendredi 10 Novembre

Session 4Théologie, philosophie animale, modération : Aurélie Choné et Isabel Iribraren

- 9:30-9:50 Isabel Irribaren, maître de conférence à la Faculté de Théologie Catholique, "Les avatars du De anima d'Aristote au Moyen Âge: des sciences naturelles à l'anthropologie"

- 9:50-10:10 Frédéric Rognon, professeur de philosophie des religions à l'Université de Strasbourg, "L'émergence de la cause animale en théologie protestante"

- 10:10-10:30 Discussion

- 10:30-11:00 Pause

- 11:00-11:20 Markus Wild, professeur de philosophie à l'Université de Bâle, "Qu’est-ce que la philosophie animale et quelles sontses finalités?

- 11:20-11:40 Patrick Llored, Professeur de Philosophie à l'Université Jean Moulin de Lyon, "Les études animales visent-elles à libérer l'homme et son savoir de l'humanisme? 10 propositions pour une connaissance libre de toute violence humaine"

- 11:40-12:00 Discussion

Session 5 : Etudes littéraires animales, sociologie, géographie ; modération : Evi Zemanek, Philippe Hamman et Tim Freytag

- 14:00-14:20 Aurélie Choné, Maître de Conférences à l'Université de Strasbourg, "Les études littéraires et animales font-elles bonménage? Une perspective comparée franco-allemande"

- 14:20-14:40 Anne Simon, chargé de recherche à l'UMR ANIMHA, "La zoopoétique :une pensée de l’Arche"

- 14:40-15:00 Stefan Hecht, doctorant à l'Université de Strasbourg, "Emotions historische Retrospektive auf Rehe und Emotionen 1923-1942"

- 15:00-15:20 Discussion

- 15:20-15:40 Pause

- 15:40-16:00 Jérôme Michalon, chercheur contractuel au centre Max Weber, "Ce que les Animal Studies font à la sociologie"

- 16:00-16:20 Guillaume Marchand, professeur en Géorgraphie à l’université fédérale de l’Amazonas (Brésil), "La géographie animale française et sa trajectoire dans l’appréhension des territoires plus qu’humains"

- 16:20-16:40 Elisabeth Luggauer, Université de Graz, "Thinking an urban space with it’s nonhuman dwellers. On amultispecies ethnography on the relations between humans and (straying) dogs inPodgorica"

- 16:40-17:00 Discussion

- 17:00-17:30 Débat final et clôture du colloque

Lieu

Salle des conférences, Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme-Alsace; (USR3227-MISHA) - 5, allée du Général Rouvillois - CS 50008 - 67083 STRASBOURG cedex

Responsables

Aurélie Choné et Catherine Repussard

  

Comité scientifique

Aurélie Choné (Maître de conférences HDR en études germaniques, Université de Strasbourg), Isabel Iribarren (Professeur en histoire et philosophie médiévales, Université de Strasbourg), Marie Pelé (Docteur en éthologie, Ethobiosciences-Cabinet d'Expertise et de Recherche en Bien-être et Comportement Animal), Catherine Repussard (Maître de conférences HDR en études germaniques, Université de Strasbourg), Cédric Sueur (Maître de Conférences, Département d’écologie, physiologie et éthologie, Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien, UMR 7178, CNRS-UDS)

Contact

Aurélie Choné : achone@unistra.fr

Isabel Iribarren : iribar@unistra.fr

Marie Pelé : contact@ethobiosciences.com

Catherine Repussard : repussardcatherine@wanadoo.fr

Cédric Sueur : cedric.sueur@iphc.cnrs.fr

colloque
annonce

Date

08/11/2017 to 10/11/2017