Sie sind hier

Espaces urbains immigrés et fabrication des villes-mondes Paris et Berlin

Une collaboration entre

le CEPN /le Centre Marc Bloch de Berlin, Dr. Virginie Silhouette-Dercourt, Universität Leipzig, Prof. Dr. Maren Möhring, le programme Sociétés Plurielles de l'USPC, Dr . Madalina Vartejanu-Joubert, Dr. (HDR) Vincenzo Cicchelli, et la revue Hommes & Migrations (Dr. Marie Poinsot)

Atelier soutenu financièrement par

: le CIERA, Sociétés Plurielles, le Centre d'Economie de l'Université Paris-Nord (CEPN), l'Université Paris 13
 

Présentation de l'atelier

L'atelier « Espaces urbains immigrés et fabrication des villes-mondes Paris et Berlin » s'inscrit dans le programme de Formation-recherche du CIERA (2015-2017), intitulé la figure du consommateur immigré en Europe : regards franco-allemands. Dans les grandes métropoles européennes comme Paris et Berlin, se développent des espaces de consommation (centres commerciaux, magasins, échoppes, restaurants, cafés) liés aux migrations. Ce sont de véritables « machines à intégration » pour les immigrés et leurs enfants dans les sociétés européennes. Créées et animées par des entrepreneurs immigrés, ces centralités commerciales sont aussi au cœur du développement des grandes villes européennes et participent de leur ouverture au monde, via les réseaux internationaux d’échanges d’informations, de biens et financements qu’elles entretiennent. Saveurs, pratiques alimentaires ou corporelles, styles vestimentaires venus d'ailleurs, ces espaces sont des laboratoires d’hybridation culturelle et de diffusion de nouvelles normes de consommation qui peu à peu transforment les cultures de consommation des sociétés européennes. Entre ressourcement et brassage culturel, construction et dilution de frontières matérielles ou symboliques dans les sociétés européennes, ces lieux sont soumis à des dynamiques contradictoires. Ils font également l'objet d'un intérêt scientifique et muséographique croissant – preuve d'une forme d'institutionnalisation dans l'espace public. Dans un contexte de crise des réfugiés et de remise en question des politiques européennes de migrations, comment ces centralités commerciales immigrées – et les espaces urbains associés, évoluent-elles à Paris ou Berlin? L'atelier sera organisé autour de groupes de travail abordant trois thématiques : - Welcoming cities ? Lieux de vie, culture matérielle et espaces de consommation des migrants et réfugiés au sein des villes–mondes - Consommer de l'ethnique : entrepreneurs immigrés et quartiers de consommation « ethniques » au cœur de l'attractivité des villes-mondes - Les musées comme nouveaux espaces institutionnalisés de représentation des consommations et cultures matérielles immigrées

Déroulement de l'atelier

Cet atelier de deux jours est conçu plus particulièrement pour un public de jeunes chercheurs/-ses (doctorant.e.s et post-doctorant.e.s) travaillant sur les deux pays et de différentes disciplines - histoire, sociologie, anthropologie, sciences de gestion, géographie.... Il a pour objectif de faciliter leur formation et leur mise en réseau. Suite à une conférence inaugurale intitulée Crise des réfugiés en Europe, espaces urbains et culture matérielle, cette première journée d'atelier sera organisée autour des 3 groupes de travail, chacun dédié à une thématique (voir plus haut). Pour chaque thématique, 3 à 4 interventions de jeunes chercheurs/-ses seront présentées. Puis, à partir de ces présentations qui dureront chacune 10 à 15 minutes, une discussion sera animée par des chercheurs/-ses confirmé.e.s afin de déterminer les points de convergence et de divergence entre les recherches menées : tant du point de vue des concepts ou cadres théoriques mobilisés que des approches méthodologiques et des résultats. L'idée est de faciliter l'échange interculturel, décloisonner les disciplines et de renforcer la formation de jeunes chercheurs/-ses par un dialogue avec des chercheurs/-ses confirmé.e.s. Chaque atelier cherchera à dégager un consensus autour d'une définition commune des notions de « frontières » et « d'identité ou de sentiment d'appartenance » telles qu'elles s'expriment par la consommation dans le contexte européen. La deuxième matinée sera consacrée à la présentation et à la discussion de ces résultats afin de confronter à d'autres regards et partager d'autres expériences acquises sur ces thématiques. L'après-midi de ce deuxième jour d'atelier sera consacrée à la visite de la collection permanente du Musée de l'Histoire de l'Immigration. Le nombre de participants est restreint pour garder un caractère d’atelier et laisser la place aux discussions. La langue de communication sera le français, l'allemand (et occasionnellement l’anglais). Les frais de voyage et d’hébergement des participant.e.s seront pris en charge.

Modalités de candidature

Les personnes intéressées sont priées d’envoyer jusqu’au 15 décembre 2015 au plus tard une proposition de communication de deux pages résumant ses recherches sur une des trois thématiques de l'atelier à l’adresse suivante : (vdercourt@cmb.hu-berlin.de) Merci d'indiquer dans quelle(s) langue (s) il vous sera possible de présenter vos travaux.
 

Date

10 et 11 mars 2016

Lieu

Maison des Sciences de l'Homme – Paris-Nord, 20 Avenue George Sand, 93210 Saint-Denis.

Organisation

Virginie SILHOUETTE-DERCOURT (vdercourt@cmb.hu-berlin.de)

 

Datum

10/03/2016 to 11/03/2016

Bewerbungsfrist

14/12/2015

Mitgliedseinrichtungen des CIERA

Mit Unterstützung von

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données