Sie sind hier

La question de la forme canonique à l'opéra dans la deuxième moitié du XIXe siècle : Wagner théoricien et librettiste

On partira de la phrase de Nietzsche dans sa IVe Considération Intempestive intitulée Richard Wagner à Bayreuth : « Seine Schriften haben gar nichts Kanonisches, Strenges : sondern der Kanon liegt in den Werken », pour étudier des extraits de Das Kunstwerk der Zukunft, Oper und Drama, Eine Mitteilung an meine Freunde, Über die Bestimmung der Oper que l'on mettra en relation avec les livrets de divers opéras de Wagner en situant le discours théorique et la réalisation pratique dans le contexte opératique du XIXe siècle. Dans quelle mesure Wagner crée-t-il à travers ses œuvres un nouveau canon ? Dans quel rapport avec ce canon se situent les textes théoriques ? Comment le canon wagnérien s'impose-t-il durablement en Allemagne et en Europe? On s'intéressera tout autant aux processus de canonisation (écrire « d'après Wagner ») qu'aux résistances et aux tentatives d'émancipation du canon wagnérien (écrire « après Wagner »).

Dates

les vendredis 9 novembre, 16 novembre, 23 novembre et 14 décembre 2007

Horaires

14h00-17h00

Lieu

université Lumière Lyon 2
Campus des Berges du Rhône
86 rue Pasteur
69007 Lyon

Contact

Fabrice Malkani
fabrice.malkani@univ-lyon2.fr

Date

09/11/2007

Mitgliedseinrichtungen des CIERA

Mit Unterstützung von

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données