You are here

L’œuvre de jeunesse de Michel Foucault : psychopathologie, phénoménologie et anthropologie

Cet atelier doctoral sera focalisé sur des textes et manuscrits de jeunesse de Foucault, dans le cadre de ses premiers travaux critiques sur les sciences de l’esprit, dont l’édition est en cours de réalisation. La base de ce projet éditorial est un ensemble de manuscrits, traductions, es-quisses de thèse de doctorat et notes de cours jusqu’ici inédits, que Foucault a rédigés dans la période qui va de la fin de ses études à l’École Normale Supérieure (auprès de Maurice Mer-leau-Ponty, Jean Hyppolite et Louis Althusser) à sa thèse de doctorat (Folie et déraison, 1960). Pour expliciter le contexte, rappelons que Foucault a été recruté comme assistant de psychologie à l’Université de Lille en 1952, et qu’il se confronte alors aux problèmes posés par l’anthropologie philosophique, la phénoménologie, la psychologie clinique et la psychopathologie. Il a été formé comme psychologue stagiaire aux techniques de l’électro-encéphalographie et aux méthodes des tests psychologiques à l’Hôpital Sainte-Anne (Paris) et entretient des échanges scientifiques avec les psychiatres Roland Kuhn et Ludwig Binswanger en Suisse. Il écrit Maladie mentale et personnalité (1954), introduit Le Rêve et l’existence de Ludwig Binswanger et traduit le Cycle de la structure de Viktor von Weizsäcker.

Organisateurs

Delphine Antoine-Mahut
Elisabetta Basso
Cornelius Borck
Emmanuel Delille
Samuel Lézé
Christina Schües

Lieu

Université de Lübeck

Date

12/07/2018 to 14/07/2018