Vous êtes ici

La philosophie des sciences en Autriche et en France au XXe siècle - Histoires croisées, héritages, réceptions et influences réciproques

 Les bouleversements scientifiques du début du XXe siècle ont donné lieu à un développement sans précédent de la philosophie des sciences tant en France que dans l'aire germanophone. Particulièrement actif dans cette dernière (Cercle de Vienne, Société de philosophie empirique de Berlin), ce mouvement est à l'origine de ce qu'il est convenu d'appeler l’« empirisme logique », et dont on redécouvre aujourd'hui la pertinence pour les débats philosophiques contemporains. Or cet empirisme logique de langue allemande a été profondément influencé par la philosophie des sciences française et a, en retour, été l'objet d'une première réception en France, dès les années trente. Il s'agit donc ici de permettre à des chercheurs et à des doctorants français, autrichiens et allemands, engagés dans des travaux portant sur ces questions, de confronter leurs recherches, à partir de l'examen de questions précises (les conventionnalismes européens, la première réception française de l'empirisme logique, etc. ) et d'étudier l'influence croisée des philosophies des sciences française et austro-allemande, afin de préciser le paysage philosophique européen de l'entre-deux-guerres et de mesurer la part de cet héritage dans une histoire de la philosophie des sciences qui est encore aujourd'hui la nôtre.

Organisateur :

Christian
Bonnet

Période

2007 - 2009

Etablissement

Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne

Etablissement partenaire

Universität Wien

Bilan scientifique

Établissements membres du CIERA

Avec le soutien de

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données