Vous êtes ici

Die Mobilmachung der Kinder im Ersten Weltkrieg

Kriegskultur und illustrierte Kriegskinderliteratur im Deutschen Kaiserreich (1911–1918)

Entre 1914 et 1918 une multitude d‘imprimés et de supports iconographiques fut conçue pour les enfants dans le but de les sensibiliser à la Grande Guerre et de les « mobiliser » sur le « front intérieur », tant sur le plan symbolique que matériel. Dans une approche d’histoire culturelle attentive aux représentations et aux expériences (Erfahrungsgeschichte), cette étude livre une analyse de la culture de guerre enfantine allemande à l’aune de la littérature illustrée pour enfants, en particulier de la production d’albums patriotiques. Elle en examine les caractéristiques et les traditions visuelles, ancrées dans un imaginaire apologétique de la guerre, en prenant en compte un corpus d’albums d’avant-guerre. Après l’entrée en guerre, les maisons d’édition s’adaptèrent progressivement au marché du livre de guerre, et la production des albums patriotiques augmenta sensiblement, peu avant les fêtes de Noël, pour atteindre son pic en 1915 et 1916. Parallèlement à une dédramatisation du conflit, ces livres pour enfants continuaient à véhiculer un imaginaire héroïque de la guerre et une foi inébranlable en la victoire dont on peut supposer qu’ils influencèrent durablement l’horizon d’attente des jeunes lecteurs. C’est pour cette raison que l’auteure dresse aussi une typologie du lectorat potentiel de ces productions et s’interroge sur l’impact possible de cette mobilisation culturelle précoce. De fait, les enfants issus des classes moyennes et supérieures, ceux-là même qui occupèrent des postes clés sous le Troisième Reich, représentaient les principaux acheteurs potentiels de ces livres de guerre illustrés. Cet ouvrage contribue ainsi à une meilleure connaissance de l’histoire culturelle de la Première Guerre mondiale et de l’histoire des jeunes générations qui connurent leur socialisation à l’arrière dans l’empire wilhelminien entre 1914 et 1918 (Kriegs- und Nachkriegsjugendgenerationen).

In den Jahren 1914–1918 machte eine Vielzahl von Printmedien die Kinder auch im Deutschen Kaiserreich mit dem Weltkrieg vertraut. Auf einem bild- und erfahrungsgeschichtlichen Ansatz aufbauend untersucht diese Studie am Beispiel der illustrierten Kriegskinderliteratur die sogenannte Kriegskultur, deren Visualität und deren Ursprünge in der Zeit vor 1914. Sie geht auch der Frage nach den möglichen Folgen dieser kulturellen Mobilisierung der Jüngsten nach. Insbesondere die Kinder des Bürgertums, die die wichtigste Zielgruppe dieser Kriegsbücher waren und später Führungspositionen im NS-Regime bekleideten, stehen im Mittelpunkt der Untersuchung. Diese Studie leistet damit einen wichtigen Beitrag zur Kultur- und Erfahrungsgeschichte des Ersten Weltkriegs sowie zur Geschichte der Kriegs- und Nachkriegsjugendgenerationen.

Bérénice Zunino est maîtresse de conférences à l'Université de Franche-Comté.

Bérénice Zunino
Die Mobilmachung der Kinder im Ersten Weltkrieg
Kriegskultur und illustrierte Kriegskinderliteratur im Deutschen Kaiserreich (1911–1918)
Berlin, Bern, Bruxelles u.a., Peter Lang, 2019
ISBN : 978-3-631-70778-4

Établissements membres du CIERA

Avec le soutien de

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données