Vous êtes ici

L'Arabie contée aux Allemands. Fictions interculturelles chez Rafik Schami

La littérature dite de l’immigration en Allemagne a le plus souvent fait l’objet d’études regroupant plusieurs auteurs. Cet ouvrage, entièrement consacré à l’œuvre de l’auteur germanophone d’origine syrienne Rafik Schami (né en 1946) entend réindividualiser l’œuvre de cet auteur et l’aborder dans son évolution. Jouant sur ses origines orientales et les mettant en scène tout en écrivant en allemand, Rafik Schami s’inscrit dans la tradition d’un discours sur l’Orient et de sa réception occidentale. Cet ouvrage interroge d’une part les postures interculturelles de l’auteur, entre Orient et  Occident, et entend d’autre part démontrer comment son œuvre met en question les rapports de pouvoir inhérents au couple que forment le centre et la périphérie.

A la frontière entre une littérature populaire aux visées mercantiles et une littérature exigeante, les fictions interculturelles de Rafik Schami sont une tentative, parfois équivoque, de faire découvrir au lecteur occidental un ailleurs. Que celui-ci soit le monde du travailleur étranger ou de l’immigré en Allemagne, un monde arabe vaguement délimité en tant qu’« Arabie », ou encore la Syrie, cet ailleurs est au cœur d’un projet politico-culturel qui cherche à sensibiliser le plus grand nombre aux destins des minorités.

Benoît Ellerbach est agrégé d’allemand et docteur en études germaniques de Sorbonne Université. Après avoir été lecteur de français à l’université de Cologne, puis ATER d’allemand à
l’université Paris-Nanterre, à l’université d’Artois et à l’Ecole normale supérieure (Paris), il est, depuis 2016, professeur assistant d’études germaniques à l’université de Boğaziçi (Istanbul). Ses recherches portent sur les questions d’interculturalité en littérature, sur le (post)orientalisme et le postcolonialisme dans la littérature de langue allemande, et sur la socio-poétique.

Ellerbach, Benoît
L'Arabie contée aux Allemands. Fictions interculturelles chez Rafik Schami
Würzburg, Königshausen & Neumann, 2018
ISBN: 978-3-8260-6484-5