Suis-je bien éligible? | CIERA
Accueil

Vous êtes ici

Suis-je bien éligible?

Je ne suis pas de nationalité française mais je suis inscrit(e) dans une université française. Puis-je prétendre à une aide à la mobilité du CIERA ?

Les étudiant(e)s de toutes nationalités sont éligibles à une aide à la mobilité du CIERA à condition qu’ils/elles soient bien inscrit(e)s dans une université française depuis un an minimum et que leur domicile principal se situe en France.

Je suis Français(e) mais je suis inscrit(e) dans une université à l’étranger. Puis-je prétendre à une aide à la mobilité du CIERA ?

Non, les Français(e)s qui ne sont pas inscrit(e)s dans une université en France ne sont pas éligibles à une aide à la mobilité du CIERA.
En revanche le moteur de recherche Stipendienlotse du Bundesministerium für Bildung und Forschung pourrait vous être fort utile !

Je souhaite poursuivre mes études dans un pays germanophone, soit dans le cadre d’un semestre à l’étranger, soit pour obtenir un diplôme étranger. Puis-je prétendre à une aide à la mobilité du CIERA ?

Non, les aides à la mobilité du CIERA sont uniquement destinées aux étudiant(e)s qui souhaitent réaliser un stage ou un séjour de recherche dans le cadre de leur master ou de leur doctorat. Il est impossible de percevoir une aide ni pour un séjour ERASMUS (ou autre séjour d’études ponctuel à l’étranger), ni pour suivre intégralement un cursus et valider un diplôme dans un pays germanophone.
Pour une bourse d’étude de longue durée de master en Allemagne, vous pouvez vous adresser au DAAD. Nous vous invitons également à contacter votre région et votre département.

Ma formation et mon niveau d’étude me permettent-ils d’effectuer une demande pour une aide à la mobilité du CIERA ?

Il est impératif que l’étudiant(e) soit inscrit(e) en master ou en doctorat dans une des disciplines des sciences humaines et sociales (sections droit, économie et gestion et lettres et sciences humaines du Conseil National des Universités) au moment de la candidature.
Les candidatures des étudiant(e)s en sciences, sciences de l’ingénieur et médecine-pharmacie ne peuvent en aucun cas être acceptées. Nous conseillons aux étudiant(e)s en sciences exactes de contacter l’OFAJ et le DAAD.

J’ai déjà bénéficié d’une aide à la mobilité du CIERA et je souhaiterais soit prolonger mon séjour, soit effectuer un second séjour ultérieurement. Quelles sont les modalités à suivre ?

Les étudiant(e)s qui souhaitent prolonger ou renouveler une aide à la mobilité du CIERA doivent impérativement, au même titre que les autres candidat(e)s, répondre à un appel à candidature et constituer intégralement un nouveau dossier.
Cela signifie notamment que la lettre de motivation, les lettres de recommandation, la présentation du projet de recherche et le programme de travail doivent être mis à jour.
De plus, le/la candidat(e) doit fournir dans son dossier un rapport intermédiaire (environ 5 pages) faisant état de l’avancement de ses recherches pendant et suite à son premier séjour à l’étranger.
Attention : Les aides pour les séjours de recherche en master ainsi que pour les séjours de stage ne peuvent en aucun cas être prolongées ou renouvelées ! Les aides doctorales ne peuvent être renouvelées qu’une fois.

Puis-je demander une aide à mobilité alors que je suis en 4e, 5e ou 6e année de thèse ?

Il n’existe pas de règle formelle interdisant à un doctorant de se présenter tardivement, mais le dossier devra, pour convaincre la commission, bien justifier à la fois d’une avancée normale du travail au cours des années précédentes et de la nécessité impérative d’un nouveau séjour de recherche pour compléter le travail déjà effectué dans la perspective d’un achèvement prochain. La demande ne doit ni reposer sur un besoin de financement de la phase d’écriture de la thèse, ni correspondre à la préparation d’un projet post-doctoral.
Pour un financement de la phase finale de votre travail de thèse, vous pouvez contacter la FazitStiftung.

Puis-je effectuer parallèlement une demande de financement auprès du CIERA, du DAAD, de l’OFAJ, de l’UFA ou autre organisme de soutien ?

Oui, il est tout à fait possible, voire conseillé, d’effectuer des demandes de bourses auprès de différents organismes.
L’aide à la mobilité du CIERA est cumulable avec celle de l’Université Franco-Allemande.
En revanche, il est impossible de cumuler une aide à la mobilité du CIERA avec des bourses du DAAD ou de l’OFAJ pour une même période. Cela signifie donc que, dans le cas de plusieurs réponses positives d’un autre de ces organismes, vous ne pourrez accepter que l’une des bourses qui vous ont été accordées, sauf à ce qu’elles puissent, en fonction de la durée prévue de votre séjour, se succéder dans le temps (possible pour le DAAD, pas pour l’OFAJ). C’est alors à vous de vous assurer des démarches à entreprendre auprès de ces autres organismes.

L’aide à la mobilité du CIERA est-elle cumulable avec un contrat doctoral ou toute autre rémunération se prolongeant pendant la durée du séjour ?

Le système d’aide doctorale partielle est justement prévu pour permettre à des étudiants déjà financés à titre principal par un contrat doctoral, une allocation de recherche ou autre financement équivalent de bénéficier d’une aide complémentaire pour effectuer un séjour de recherche en Allemagne.
Les aides à la mobilité pour un stage ou un master peuvent être cumulées avec des bourses attribuées sur critères sociaux.

Existe t-il d’autres organismes susceptibles de soutenir financièrement mon séjour dans un pays germanophone ?

Nous vous invitons à contacter :

  • le bureau du DAAD à Paris pour des séjours de recherche, des séjours d’études et des cours intensifs de langue
  • l’OFAJ à Paris pour des séjours de recherches documentaires et des cours intensifs de langue
  • le Conseil régional auquel vous êtes rattaché(e) : la majorité d’entre eux proposent des aides à la mobilité pour effectuer un séjour de recherche ou un stage à l’étranger
  • le service des relations internationales de votre établissement qui peut vous rediriger vers d’autres bourses de type Erasmus+

Vous pouvez en outre consulter :

Je suis inscrit(e) dans une université allemande et je cherche un financement pour réaliser un séjour en France. Puis-je prétendre à une aide du CIERA ?

Non, le CIERA ne soutient pas les séjours en France pour les étudiant(e)s inscrit(e)s dans une université d’un pays germanophone.
Nous vous invitons à contacter :

Vous pouvez en outre consulter :

Je suis à la recherche d’un financement pour l’ensemble de mon travail de thèse. Puis-je m’adresser au CIERA ?

Non, le CIERA soutient uniquement les séjours de recherches de courte durée et ne peut en aucun cas financer la totalité d’un travail de thèse.
Nous vous invitons à consulter :

  • le site internet Stipendienlotse du Bundesministerium für Bildung und Forschung
  • les "Stiftungen" en Allemagne

Je suis à la recherche d’une aide financière pour mon travail de recherche post-doc. Puis-je faire une demande auprès du CIERA ?

Oui, le CIERA propose depuis 2016 également des bourses postdoctorales destinées aux jeunes docteurs, tous statuts confondus, souhaitant effectuer un séjour de recherche de courte durée. La mobilité doit avoir lieu, en règle générale, dans les trois années qui suivent la soutenance de thèse et les candidats doivent remplir une des deux conditions suivantes :
-Avoir soutenu une thèse dans un établissement d’enseignement supérieur français et être domicilié en France.
-Être contractuellement rattaché à un établissement de recherche et/ou d’enseignement supérieur français et être domicilié en France.

Pour un financement post-doc vous pouvez également contacter la Fondation maison des sciences de l’homme qui propose la bourse Clemens Heller, la DFG qui propose le programme Emmy Noether et les différentes "Stiftungen" en Allemagne. Le Centre Marc Bloch propose également des bourses d'aide à la rédaction d'un projet postdoctoral.

J’ai malheureusement manqué la date limite de dépôt des candidatures du précédent appel d’offre. Puis-je exceptionnellement soumettre mon dossier hors délai ?

Non, les dossiers de candidatures ne peuvent en aucun cas être acceptés en dehors des dates officielles des appels à candidatures, c’est-à-dire :

  • Session d’hiver : réception des dossiers d’octobre à novembre pour un séjour dont le financement débutera entre les mois de février et juin qui suivent la candidature.
  • Session d’été : réception des dossiers de mars à avril pour un séjour dont le financement débutera entre les mois de juillet et janvier qui suivent la candidature.