You are here

Jusqu’où va la littérature ? Construire et déconstruire les frontières de la littérature en France et en Allemagne (XVIIIe – XXIe siècles)

L’émergence de la littérature en tant que champ autonome et différencié correspond à une problématique essentielle pour les hommes de lettres français et allemands. Elle est le fruit d’une affirmation progressive qui est particulièrement sensible à partir du XVIIIème siècle et qui retrouve aujourd’hui une actualité nouvelle. Mais si la littérature a pu se constituer en tant que champ différencié du savoir, c’est aussi parce que ses frontières, fondamentalement fluctuantes, n’ont jamais cessé d’être mises en tension et mises à l’épreuve par le contact avec d’autres disciplines voisines. Philosophie, histoire, arts ou encore sociologie dialoguent ainsi constamment avec la littérature, partageant ou délimitant des frontières souvent fragiles mais toujours riches de possibilités créatrices. C’est à une approche résolument décentrée et interdisciplinaire de ces frontières de la littérature, telles qu’elles sont élaborées et expérimentées au sein de l’espace franco-allemand entre le XVIIIème et le XXIème siècle, que nous souhaitons convier les jeunes chercheurs intéressés, en nous plaçant délibérément aux limites de la littérature franco-allemande, et en considérant ces limites comme autant de lieux féconds pour nourrir une réflexion au sujet de l’objet-littérature. Nous envisageons notamment mais non exclusivement d’explorer les quatre thématiques suivantes au moyen d’études de cas : -

Interactions que l’œuvre littéraire construit avec d’autres champs voisins

(Notamment mais non exclusivement la philosophie, l’histoire, les arts)
Volonté d’autonomie, relation d’interdépendance, besoin de différenciation, envie de rapprochement. -

Postures d’auteurs qui s’établissent aux frontières de la littérature

Ces frontières peuvent être génériques, disciplinaires, éthiques, politiques, nationales. -

Genres littéraires frontières ou hybrides

Le pamphlet, l’essai, les formes polémiques ; rapports entretenus entre discours littéraire et non-littéraire ; examen de problématiques spécifiques liées à l’hybridité générique. -

Délimitation, fixation, discussion, remise en question des frontières de la littérature

Approches méthodologiques et théoriques issues d’autres disciplines ; regards croisés franco-allemands sur l’objet-littérature à différentes époques ; institutionnalisation de la littérature, évolution du canon et de l’enseignement de la littérature dans les deux pays. Le colloque s’adresse aux jeunes chercheurs (doctorants, post-doctorants, étudiants de master) en lettres, sciences humaines et arts. Les langues de travail du colloque seront le français et l’allemand : il est souhaitable que les participants possèdent au moins une connaissance passive de chacune des deux langues.

Date

17-18 octobre 2014

Lieu

Université Paris-Sorbonne Maison de la Recherche (salle 40) 28 rue Serpente 75006 Paris

Modalités de candidature

Les propositions de communication en français ou allemand (titre et descriptif de 300 mots maximum) accompagnées d’une brève notice biographique (situation actuelle, université, laboratoire et discipline de rattachement, sujet et directeur de thèse ou de mémoire, éventuellement liste des publications) doivent parvenir le

30 avril 2014

au plus tard à l’adresse suivante : (frontiereslitt2014@gmail.com)

Comité organisateur

Cécile Lambert (CELLF 16e-21e, Paris-Sorbonne / Humboldt-Universität zu Berlin)
Marie Puren (Centre Jean-Mabillon, Ecole nationale des chartes)
Contact et informations: (frontiereslitt2014@gmail.com)

Établissements membres du CIERA

Avec le soutien de

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données