100 ans après l’assassinat de Walther Rathenau

L’antisémitisme en Allemagne et en France : un état des lieux

en collaboration avec le Goethe-Institut de Lyon et la LICRA

Le 24 juin 1922, Walther Rathenau, ministre des Affaires étrangères sous la République de Weimar, est assassiné à Berlin par les membres d'une organisation d'extrême-droite, non dénuée de motivations antisémites, voyant en lui un traître à la patrie. 100 ans plus tard et malgré la Shoah, le thème de l'antisémitisme est toujours d'actualité, que l'on pense en Allemagne à l'attentat contre la synagogue de Halle en 2019 ou en France à l'assassinat de Mireille Knoll en 2018. Tout récemment encore, la polémique autour de l'exposition Documenta de Kassel et la controverse autour d'une affiche pour le festival d'Avignon ont ravivé le débat.

Quelles (nouvelles) formes l'antisémitisme prend-il aujourd'hui et comment est-il combattu ? Peut-on parler d'une continuité de l'antisémitisme depuis des siècles dans ces deux pays ou d'un « code culturel » (Shulamith Volkov) particulièrement ravivé en temps de crise, sur fond d'antisionisme et de théories du complot ?

Echange entre Uffa Jensen, historien, professeur au Zentrum für Antisemitismusforschung, FU Berlin, et Solveig Hennebert, doctorante en science politique à l’Université Lumière Lyon 2.

Modération : Laurence Guillon, Maîtresse de conférences en études germaniques à l’Université Lumière Lyon 2.

Contact et inscription

+33 (0)4 72 77 08 88

Publié le 14/09/2022

Date

Lieu

Goethe-Institut Lyon

À 19h