Qui sommes nous ?

body

​UNE COMMUNAUTÉ DE RECHERCHE INTERDISCIPLINAIRE, FRANCO-ALLEMANDE ET INTERNATIONALE

Le Centre Interdisciplinaire d’études et de Recherches sur l’Allemagne rassemble douze établissements français d’enseignement supérieur et de recherche parmi les plus prestigieux au sein d’un groupement d’intérêt public (GIP). Le Centre favorise et soutient la coopération scientifique entre la France et l’Allemagne. Basé à Paris, ses activités se déploient en France (principalement dans la région Île-de-France, Grand Est et Rhône-Alpes), en Allemagne et au-delà.
Le CIERA bénéficie du soutien de l’Office allemand d'échanges universitaires (DAAD) et du Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l'Innovation (MESRI).

NOS ACTIONS AU SERVICE DE LA RECHERCHE FRANCO-ALLEMANDE

Le CIERA s’adresse à tous et toutes les jeunes chercheur.e.s (dès le master) et les chercheur.e.s confirmé.e.s qui travaillent sur mais aussi avec l’Allemagne ou plus largement en lien avec l’aire germanophone en sciences humaines et sociales.

Il n’est pas nécessaire que vous soyez germanistes, ni que votre travail porte uniquement sur l’Allemagne, pour que vous vous tourniez vers nous.

Le CIERA propose un ensemble d’actions et d’activités innovantes au service de la recherche franco-allemande :

NOTRE PRINCIPE : « DÉPAYSER LA PENSÉE »

Le CIERA vous ouvre les portes d’un laboratoire de la recherche internationale qui permet de repenser et dépasser les frontières académiques et disciplinaires : le franco-allemand.
Inscrire les sciences humaines et sociales dans un horizon global ne signifie pas seulement parler anglais. C’est avant tout comprendre ce que parler en scientifique veut dire : un langage toujours situé, mais pour une compréhension universelle. Notre conviction est que le travail approfondi sur, et avec, un terrain étranger, une tradition scientifique étrangère, une conception étrangère des concepts, des méthodes et des disciplines, est la meilleure façon d’acquérir sur soi-même un regard distancié et d’accéder à une véritable dimension internationale.

Parce qu’elles sont si proches et si différentes – en termes de traditions scientifiques aussi – l’Allemagne et la France offrent un laboratoire exceptionnel pour faire de l’internationalisation un levier réflexif.

Le CIERA n’est donc pas seulement un lieu qui ouvre vers l’Allemagne ; il est en même temps un passage vers l’interdisciplinarité, vers une compréhension plus grande des langages scientifiques – et donc, finalement, aussi une invitation au voyage vers soi-même.

NOTRE HISTOIRE

Le CIERA est issu d’une volonté politique au plus haut niveau. En septembre 1997, à Weimar, les gouvernements français et allemand ont signé un accord qui appelaient à la création d’un consortium afin d’encourager, structurer et internationaliser des programmes de formation et de recherche en sciences humaines et sociales.

« Nous pensons qu’il faut encore approfondir la connaissance réciproque des réalités de nos pays. L’ouverture prochaine en France d’un centre d’études et de recherches sur l’Allemagne répond à ce besoin, en contribuant à la formation pluridisciplinaire des futurs spécialistes des réalités allemandes contemporaines ».

Le projet retenu a donné naissance, en décembre 2001, à un groupement d’intérêt public (GIP) : le Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA), qui rassemble à l’origine 9 établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Il est financé conjointement par l’Allemagne et la France à travers l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD) d’un côté, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et les établissements membres de l’autre.

Lire la convention constitutive du Centre

Depuis lors, le CIERA s’est élargi. Il est reconduit régulièrement et plusieurs institutions ont rejoint l’alliance des établissements membres du Centre qui compte aujourd’hui 12 membres parmi les plus prestigieux établissements universitaires français. De renouvellement en renouvellement, le CIERA peut sereinement entamer sa vingtième année d’existence.

frise CIERA

Cette réussite est aussi due à la solidité et à l’inspiration de celle et ceux qui ont présidé à la création et à la consolidation du CIERA : Michael Werner, son directeur-fondateur, René Lasserre, son premier président, et Nathalie Faure, sa secrétaire générale. En 2015, les deux premiers ont passé la main, dans l’harmonie, à Christophe Duhamelle, actuel directeur, et Hélène Miard-Delacroix, actuelle présidente.

Toujours en 2015, les membres du GIP ont prolongé pour dix ans la convention qui les lie. Le DAAD a, lui aussi, renouvelé son soutien : l’histoire du CIERA peut continuer !

Lisez nos rapports d'activité

Image
couverture rapport


2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014  | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002

Publié le 08/11/2016
Modifié le 19/07/2021