Limites naturelles. Les eaux, forêts et montagnes au miroir de l’espace politique avant 1800

Colloque franco-allemand

Organisation: Maike Schmidt (Universität Leipzig, Lehrstuhl für Geschichte der Frühen Neuzeit) und Laurent Jalabert (Université de Lorraine, CRULH, Nancy) in Kooperation mit dem Frankreichzentrum der Universität Leipzig

Conférence inaugurale : Andreas Rutz (Dresden)

Argumentaire

Les réalités topographiques ont toujours servi tant à la définition qu’à la mythification de l’espace politique. La manifestation examine les liens multiples et complexes entre les eaux, les forêts et les montagnes et la formation des frontières à travers les époques et dans un contexte international. La thématique se lie fortement aux problématiques de la mainmise du territoire ainsi qu’aux questions de la mobilité, des infrastructures et des ressources. Les sept sections thématiques visent à clarifier l’enjeu complexe entre le discours, le droit et l’espace en recourant à des pratiques concrètes comme l’usage de l’eau, l’aménagement des fleuves ou la chasse. En parlant de discours, le sujet évoque évidemment le « vieux débat » autour des soi-disant « frontières naturelles » qui, aux XIXe et XXe siècles, opposa historiens allemands et français sur la question du rôle historique du Rhin. Pour revisiter cette problématique dans un contexte actualisé, la manifestation se propose d’engager une perspective d’analyse sur la longue durée portant notamment sur les pratiques et les agents, de la première modernité aux débuts de l’époque contemporaine.

Programme

Jeudi 6 Octobre 2022

  • 09 :30–09 :45 Dirk van Laak (Leipzig) & Julia Schmidt-Funke (Leipzig) : Mots de bienvenue
  • 09 :45 – 10 :00 Maike Schmidt (Leipzig) & Laurent Jalabert (Nancy) : Introduction

Section 1 : Regards croisés sur la « naturalité » de lʼespace

Chaire: Antje Dietze (Leipzig)

  • 10:00–10:40 Henrik Schwanitz (Dresden): Geografie und Reform. Die Idee der „natürlichen Grenzen“ und die Neuordnung des Raumes im rheinbündischen Sachsen

10 :40–11 :10 Pause

  • 11 :10–11 :50 Axelle Chassagnette (Lyon) : Descriptions et représentations savantes et pratiques des fleuves et cours d’eau dans les textes géographiques et les cartes : l’exemple de la Saxe électorale, XVIe–XVIIe siècle
  • 11:50–12:30 David Schnur (Saarbrücken): Naturgrenzen im Bild. Der Raum „Saar-Lor-Lux“

12 :30–13 :30 Mittagspause | Pause-déjeuner

Section 2 : Les montagnes comme limites

Chair: Georg Jostkleigrewe (Halle)

  • 13:30–14:10 Sandra Schieweck (München): super divisione terre Yspanie. Naturräumliche Marker in iberischen Grenzziehungen des 12. bis 14. Jahrhunderts
  • 14 :10–14 :50 Alexandre Ruelle (Cergy) : Les Alpes frontières à l’épreuve de la diplomatie et des contradictions historico-géographiques (1713–1718)

14 :50–15 :20 Pause

Section 3 : Pratiques judiciaires et contrôles de mobilité

Chair : Laurent Jalabert (Nancy)

  • 15:20–16:00 Luca Scholz (Manchester): Geleitrecht und Mobilitätskontrolle an Flüssen im Alten Reich
  • 16:00–16:40 Falk Bretschneider (Paris): Über alle Berge? „Natürliche“Grenzen und die Strafe der Verweisung

16:40–18:00 Apéro

18:00 – 19:00 Keynote-Lecture

  • Andreas Rutz (Dresden): Die Grenzen des Heiligen Römischen Reichs

Vendredi 7 Octobre 2022

  • 09:30–10:15 Stephan Laux (Trier): Grenzraum und Kulturraum. Paradigmen der grenzforschenden Geisteswissenschaften in der ersten Hälfte des 20. Jahrhunderts

Section 4: Limites forestières

Chair: Martin Knoll (Salzburg)

  • 10:15–10:55 Timm Schönfelder (Leipzig): Forest boundaries and hunting estates in Eastern Europe
  • 10 :55–11 :35 Raphaël Devred (Versailles/Saint-Quentin-en-Yvelines) : The last royal frontier. The estate of Rambouillet in the XVIIIth century: enforest, hunt and (dis)possess (1706–1792)

11 :35–11 :50 Pause

Section 5 : Les routes fluviales

Chair: Dirk van Laak (Leipzig)

  • 11:50–12:30 Florian Riedler (Leipzig): Die Donau als Wasserstraße und Grenze
  • 12:30–13:10 Megan Maruschke (Leipzig): North American River Boundaries and Connections in 18th–19th Centuries

13 :10–14 :15 Pause-déjeuner

Section 6 : Les cours d’eau : gestion et limites

Chair : Monique Weis (Luxembourg)

  • 14:15–14:55 Maike Schmidt (Leipzig): Die Saar als limite naturelle. Grenzziehung und Flussregulierung im späten 18. Jahrhundert
  • 14 :55–15 :35 Benjamin Furst (Mulhouse) : Le Rhin et les rivières d’Alsace comme ressource politique : la France et la police des cours d’eau aux XVIIe et XVIIIe siècle
  • 15 :35–16 :15 Maxime Kaci (Besançon) : Micro conflits autour de la rivière Doubs, frontière entre France et principauté de Neuchâtel (du XVIIIe siècle au bornage de 1819)

16 :15–16 :45 Pause

  • 16 :45–17 :15 Christophe Duhamelle (Paris) : Conclusion

Informations pratiques

Maike Schmidt (Universität Leipzig) maike.schmidt@uni-leipzig.de
Laurent Jalabert (CRULH-UL Nancy) laurent.jalabert@univ-lorraine.fr

Date

-

Lieu

Universität Leipzig (Vortragssaal Bibliotheca Albertina)

Documents

Naturgrenzen_Programm
Publié le 11/09/2020