Vous êtes ici

Le théâtre de Heinrich von Kleist (1777-1811)

Représentation de l'histoire, nation et identité

Après une première journée d’étude organisée à Paderborn (Prof. Dr. Michael Hofmann) et portant sur l’actualité du théâtre de Kleist, cette journée s’inscrit dans le cadre du regain d’intérêt suscité par les manifestations de 2011 (« année Kleist ») au sein de la germanistique et des arts du spectacle pour une œuvre qui est en partie régulièrement mise en scène (l’exemple paradigmatique de la réception de Kleist étant Le Prince de Hombourg) et en partie beaucoup moins connue et représentée en France (La Bataille d’Hermann).

Le programme de formation recherche, qui s’inscrit dans l'axe 3 ("Culture, arts et société") des activités scientifiques du CIERA, se propose d'étudier la question de la représentation de l’histoire sur la scène. Comment le rapport de l’auteur dramatique à l’histoire peut-il être défini, dans son évolution, depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours ? Quels liens s’établissent entre l’historiographie et la représentation scénique (théâtre, opéra) ? Quel dialogue se noue entre les textes des philosophes et ceux des auteurs de théâtre ?

Ces questions esquissent trois directions principales d’étude et de réflexion dans un domaine où les travaux récents – notamment en France – ne sont pas très nombreux :

- la manière dont le théâtre pose la question du sens de l’histoire et celle du rôle de l’individu dans l’histoire (construction et déconstruction de l’image des grands hommes, théâtre de l’absurde, …) ;
- la spécificité d’une écriture de l’histoire pour la représentation scénique ;
- la capacité du texte théâtral, par la mise en scène virtuelle d’un discours situé à la croisée de la littérature et de l’histoire des idées, à contribuer à l’avènement d’une nouvelle philosophie de l’histoire.

Ces trois thèmes de réflexion s’inscrivent de manière plus globale dans la problématique de la modernité théâtrale, du XIXe siècle (changements de paradigme : Büchner, Grabbe d’une part ; Wagner d’autre part), du XXe siècle (à partir du modèle brechtien) et de ce qu’il est convenu d’appeler la postmodernité.

Le théâtre de Kleist : représentation de l’histoire, nation et identité

Colloque International organisé à l’université Lumière Lyon 2
vendredi 2 mars 2012

par le laboratoire de recherche « Langues et Cultures Européennes » (LCE, EA 1853)

9.30-10.00 : Ouverture du colloque

Fabrice Malkani

, Lyon 2 et

Michael Hofmann

, Paderborn

10.00-10.30 :

Claudia Öhlschläger

(Paderborn), Performativität und Theatralität der Sprache bei Heinrich von Kleist

10.45-11.30 :

Stephan Kraft

(Bonn), Die Komödie und der Souverän. Zur Figur des Jupiter in Kleists 'Amphitryon'

Pause

11.45-12.15 :

Michael Hofman

n (Paderborn), Kulturelle Identität und kulturelles Gedächtnis in Kleists 'Hermannsschlacht'

Pause-déjeuner

APRÈS-MIDI

14.30-15.00 :

Torsten Hahn

(Hagen), Jubel und Jammer des Volkes. Die Übertragung und die Rücknahme von Macht ('Robert Guiskard. Herzog der Normänner')

15.15-16.00 :

Emmanuel Béhague

(Strasbourg), La redécouverte de Kleist sur les scènes allemandes des années 70 et 80

Pause

16.30-17.00 :

René-Marc Pille

(Paris 8), Le sonnet de Brecht Über Kleists Stück 'Der Prinz von Homburg'

17.15-17.45 : Conclusions

Lieu 

Salle des Colloques, bâtiment Erato, RdC
Université Lumière Lyon 2
Campus des Berges du Rhône
18 quai Claude Bernard
69007 Lyon

Organisation 

Fabrice Malkani, Nicolas Ehler

Contact 

(fabrice.malkani@univ-lyon2.fr)

Date

02/03/2012

Établissements membres du CIERA

Avec le soutien de

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données