Vous êtes ici

Berlin à l'épreuve de la guerre froide : le pont aérien

Lieu de mémoire de la Guerre froide

Échange entre les éditeurs Corine Defrance, CNRS/SIRICE Paris, Ulrich Pfeil, Université de Lorraine Metz, et Joachim Umlauf, directeur du Goethe-Institut

À partir de juin 1948, l’administration militaire soviétique bloque les routes, les voies navigables et les voies de chemin de fer qui relient la Trizone à Berlin-Ouest. Pendant onze mois, les Alliés approvisionnent Berlin-Ouest grâce à la mise en place d’un pont aérien. L’avion "Rosinenbomber" devient rapidement le symbole de la solidarité de l’Ouest avec la population enfermée. 70 ans plus tard, quelle importance revêt ce lieu de mémoire du premier grand conflit de la Guerre froide ? Échange autour du livre Die Berliner Luftbrücke. Erinnerungsort des Kalten Krieges, publié par Corine Defrance, Bettina Greiner et Ulrich Pfeil.

En partenariat avec le Goethe-Institut Lyon
 

Contact

04 72 77 08 88
info-lyon@goethe.de

Lieu

Goethe-Institut Lyon
18 rue François Dauphin
69002 Lyon

Date

19/09/2018