Diffusion et redéfinition des Lumières dans le long XVIIIe siècle | CIERA
Accueil

Vous êtes ici

Diffusion et redéfinition des Lumières dans le long XVIIIe siècle

EA REIGENN
Séminaire doctoral de M. Le Professeur Gérard Laudin, avec la collaboration de Pauline Pujo

Dans la continuité de l'an passé, le séminaire aborde la question de la diffusion des Lumières dans sa diversité et sa complexité, entre élites cultivées et milieux modestes d'une part, entre les aires culturelles française et germanophone de l'autre. C'est, cette année, le long dix-huitième siècle qui est pris en considération, des racines des Lumières dans l'esprit critique de la fin du XVIIe siècle, à l'héritage, voire aux développements ultérieurs des Lumières jusqu'en 1850. Il permet de mettre en valeur la permanence de motifs anciens, comme la culture de la Wanderschaft des Compagnons héritée du Moyen Âge, et interroge leur recomposition et leur réinvention dans les contextes changeants de la vie intellectuelle, politique et sociale de  cette époque charnière. Une première séance porte sur les modalités de la diffusion du scepticisme et du matérialisme dans l'espace germanophone. Une seconde séance, à mi-chemin entre l'histoire des idées et l'histoire sociale, est consacrée au traitement de la Wanderung et de la Wanderschaft dans les récits autobiographiques et à leur réception.

 

Programme

25 février 2017, 13h30-17h Scepticisme, matérialisme et leur diffusion

  • Marie-Hélène QUEVAL (Université du Mans) : Gottsched, Bayle et Leibniz : Les annotations de Gottsched au Dictionnaire historique et critique et aux Pensées diverses sur la Comète de Pierre Bayle et à la Théodicée de Leibniz.
  • Roland KREBS (Paris-Sorbonne, SIRIS) : La réception d'Helvétius entre refus public et influence souterraine ».
  • Cécile LAMBERT (CELLF16e-18e, Paris-Sorbonne/Humboldt-Universitat zu Berlin) : La circulation de la référence à La Mettrie au sein des milieux savants et lettrés allemands (1750-1790).

22 avril 2017, 14h-17h Mémoires des artisans et journaux de voyage des Compagnons: mise en texte, diffusion et réception

  • Pauline LANDOIS (CREG, Université Toulouse Jean Jaurès / Université Sorbonne nouvelle) : Étude d'autobiographies d'artisans du XVIIIe siècle: variations autour d'un genre.
  • Arlette KOSCH (EA REIGENN, Université Paris-Sorbonne) : La Wanderschaft compagnonnique entre 1770 et 1850, la réception de sa pratique et des journaux de voyages dans l'élite cultivée des pays de langue allemande.

 

Contact

ppujodelle[at]gmail.com

Lieu

salle D 224 Université Paris-Sorbonne,
Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris

séminaire
annonce

Date

25/02/2017