Création d’un atelier franco-allemand d’analyse des musiques du monde : Berlin – Paris, enquête sur deux festivals

 Le Monde des musiques est clivé : d’un côté, la World Music et la croisade uniformisatrice de ses multinationales au marketing agressif ; de l’autre, l’UNESCO et les musiques du monde, ouvertes à la diversité culturelle. Cet atelier propose à une dizaine de doctorants de s’immiscer dans l’organisation de deux festivals de renom – le Festival de l’Imaginaire (Cherif Khaznadar, Maison des cultures du monde, Paris) et Creole – Weltmusik aus Deutschland (Werkstatt der Kulturen, Berlin) – afin d’analyser la façon dont se fabrique ces musiques du monde dans la visée militante qui les opposer à la World Music. Les analyses porteront sur les conditions stylistiques de production, les mises à disposition du public, le rayonnement du label « Musiques du Monde », les enjeux politiques et sociaux dont les agents culturels et les militants s’estiment en charge, le tout dans une perspective comparée franco-allemande. Il s’agira également d’examiner la façon dont se constituent des réseaux européens de circulation des artistes qui participent de la fabrication des musiques du monde.

Organisation

Denis

Etablissements

Éablissement organisateur
École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
Établissements partenaires
Humboldt-Universität zu Berlin (HU Berlin), Hochschule für Musik und Theater Hannover
Centre partenaire
Centre Marc Bloch (CMB)
Période

Bilan scientifique