CIERA
Accueil

Vous êtes ici

La Réforme, 1517-2017: Quel héritage pour l’Europe ?

La commémoration annoncée des 500 ans de la Réforme, initiée en Allemagne centrale par Martin Luther, invite à mener une réflexion fondamentale, sous forme de bilan autant que de questionnements ouverts, sur les implications multiples et durables qu’eut ce bouleversement historique sans précédent dans toute l'Europe, et même au-delà. En dehors de la France, la réflexion engagée concerne particulièrement les pays des trois espaces culturels représentés dans l’équipe de recherches REIGENN (Représentations Et Identités. Espaces Germanique, Nordique et Néerlandophone) de l'Université Paris-Sorbonne, à l'origine du projet développé. Ce dernier n'entend nullement concurrencer les travaux de spécialistes de la Réforme et des problématiques à la croisée du politique, du social et du religieux; il entend porter un regard critique, extérieur et résolument transversal sur les «représentations», les perceptions et la mémorialisation de la Réforme aujourd'hui, dans le sens d’une 'histoire croisée' qui étudie les processus de formations identitaires et de constitution de modèles culturels singuliers. Àtravers une réflexion commune et interdisciplinaire, il s'agit d'éclairer le sens profond de la notion d’«héritage», en particulier culturel, afin d'ouvrirde nouvelles perspectives aux jeunes générations d'étudiants, souvent démunis face aux évolutions cruciales du XXIesiècle.

Organisateur :

Marie-Thérèse
Mourey

Période

2016 - 2018

Etablissement

Université Paris-Sorbonne-Paris IV

Etablissement partenaire

Universität Mainz : Institut für Europäische Geschichte
Université de Strasbourg