You are here

Les sciences sociales à l'épreuve de l'action. Le savant, le politique et l'Europe

La construction européenne, en particulier le projet d'une société de la connaissance, invite à réexaminer les rapports entre le savant et le politique. Infléchissant les formes de l'État, la constitution d'un nouvel espace politique et scientifique transforme les conditions et les modalités de l'action publique, tout comme celles de son analyse.
L'action se trouve désormais placée au cœur des débats des sciences sociales. Alors que la convocation du savoir dans la production des politiques publiques se généralise, la problématique de l'action constitue un enjeu théorique majeur des sciences sociales contemporaines. Quelles sont les implications d'une science tournée vers l'action et engagée dans des procédures d'expertise et d'évaluation ? Quelles conséquences en découlent pour les sciences sociales européennes ? Comment concilier sur un plan cognitif des exigences d'universalisme et de généralité avec la pluralité des héritages nationaux et disciplinaires ?
C'est à une réflexion sur le renouvellement des rapports entre État, action publique et sciences sociales que nous convient les auteurs de cet ouvrage à partir d'une comparaison entre la France et l'Allemagne, sur des sujets aussi sensibles que l'évaluation de l'action publique, l'islam ou les politiques de l'emploi.

Editions de la Maison des Sciences de l'Homme (http://www.editions1.msh-paris.fr/)

Bénédicte Zimmermann (dir.)
Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004
ISBN : 978-2735110414

Établissements membres du CIERA

Avec le soutien de

Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) - Maison de la Recherche - 28 rue Serpente - 75006 Paris - Téléphone : 01 53 10 57 36
Mentions légales - Contact - Protection des données