Tournants et tournures. Approches et comparaisons théoriques dans les sciences humaines et sociales en France et en Allemagne

Wenden und ihre Verwendung. Turns und Theorien in den Geistes- und Sozialwissenschaften in Frankreich und Deutschland

20/05/2016   Délai : 03/04/2016

journée d’étude

La métaphore du ‚tournant‘, conçu comme un virage ou un changement de cap scientifique, a marqué l’approche théorique en SHS ces dernières décennies. Le constat d’une interdépendance entre les objets et l’organisation de la recherche n’est pas nouveau, puisqu’il s’inspire tant des collectifs de pensées de Ludwik Fleck que des réflexions de Thomas S. Kuhn sur les paradigmes scientifiques, ou de manière plus générale, de l’observation des effets de mode dans la recherche. Si la communauté scientifique germanophone semble plus encline à intégrer ces tournants dans ses champs de recherche, il n’en reste pas moins que les différents tournants – linguistique, performatif, post-colonial, spatial ou iconique – ont autant agi sur la recherche en Allemagne qu’en France.

PDF - 1.4 Mo
Programme

La journée d’étude se propose d’apporter un éclairage sur ces tournants, tout en les reliant à une interrogation plus générale sur la place de la théorie dans la recherche en SHS. Nous voudrions ainsi aborder trois thématiques centrales :

  • le tournant en tant que structure d’ordre, à la fois dans les disciplines des SHS et comme catégorie transdisciplinaire. Il s’agit donc d’analyser les effets de ces tournants sur les recherches en études culturelles, en lettres, en histoire ou en sciences sociales et sur leurs horizons théoriques communs. Seront aussi abordées, dans ce contexte, les conjonctures d’attention que les nouvelles orientations scientifiques engendrent en termes de contenu et méthode, avec leur répercussions sur les attentes tant des chercheurs que de leurs « financeurs ».
  • le travail avec ou sur ces tournants, en analysant certains de près afin de connaître leur portée, leurs potentiels, mais aussi leurs limites (ecocriticism, tournant spatial, théories post-coloniales…)
  • l’impact de la théorie sur le travail de recherche, notamment à l’égard du terrain, de la méthode et de l’état de la recherche

Tous ces aspects seront analysés dans une perspective interdisciplinaire et franco-allemande, tout en tenant compte des apports de l’espace anglophone en termes de production et de propagation de tournants. Ainsi, nous nous intéressons particulièrement aux formes d’intégration et d’ajustement de ces concepts par les communautés scientifiques allemande et française, tout comme à l’apport théorique pour construire, décrire et penser l’objet de recherche en fonction des contextes nationaux et disciplinaires.

PDF - 82.2 ko
Appel_à_canidature.De
PDF - 78.7 ko
Appel_à_candidature. Fr

Date :

20 mai 2016

Lieu :

Maison de la Recherche Université Paris-Sorbonne
salle D117
28 rue Serpente
75006 Paris

Modalités de candidature :

Nous invitons tous les jeunes chercheurs intéressés par ces questions abordées ou par certains tournants en particulier à nous faire parvenir une candidature (en français ou en allemand), composée d’un résumé du projet de recherche (une page) et un CV scientifique d’ici le 3 avril 2016 : Anne Seitz (anne.seitz paris-sorbonne.fr) et Jana-Katharina Mende (jana-katharina.mende uni-vechta.de).

ciera.fr – Centre interdisciplinaire dâ€â„¢études et de recherches sur lâ€â„¢Allemagne